Patrimoine et histoire
Retour Accueil

Les jardins associatifs

Amiens est une commune qui favorise l’insertion sociale par la pratique du jardinage. Elle met à disposition des espaces propices aux rencontres et aux échanges intergénérationnels et culturels.

Les jardins familiaux
 

Leur histoire

Quand l'abbé Lemire (député-maire d'Hazebrouck) à la fin du XIXème siècle crée la "Ligue française du coin de terre et du foyer", il met en place les jardins ouvriers. A cette époque de fort exode rural, ils permettaient de rattacher les ouvriers à une parcelle cultivée pour la nourriture de la famille mais aussi de les éloigner du cabaret et des réunions politiques.

L'usage actuel des jardins familiaux

Ces jardins familiaux accueillent dorénavant une grande mixité sociale et culturelle. Ils sont avant tout destinés à la production de légumes et de fruits pour l'usage propre du foyer mais ils sont aussi des jardins d'agrément et participent aux paysages de la ville.

Les jardins partagés
 

Un principe simple

En échange d’un terrain de la collectivité en attente d’un aménagement ou d’une opération foncière, les membres d’une association s’engagent par une convention à le cultiver, l’entretenir, à proposer des activités ouvertes à tous.

Un lieu de la diversité sociale

C'est un lieu de vie ouvert sur le quartier, convivial, qui favorise les rencontres. Le jardin partagé contribue à valoriser les ressources locales par interventions artistiques et poétiques dans le paysage, l'animation d'un groupe de travail collectif et multidisciplinaire pour anticiper et questionner les transformations des espaces en friche, agir pour améliorer le cadre de vie.

Les jardins solidaires
 

Au coeur des jardins Saint-Maurice, un écrin de verdure accueille un projet solidaire. Cela a commencé par la remise en état par des jeunes de 18 à 22 ans, d'un terrain de 8 000m² mis à disposition par le service Espaces Verts de la Ville. Animé par des intervenants du monde associatif et polité par le CCAS, ce jardin est ouvert à des personnes en situation difficile. Le projet autour d'un jardin paysager et d'un potager bio permet de favoriser l'inclusion sociale, de redécouvrir le plaisir du jardinage et d'améliorer la consommation des ménages.

Accéder à la page sur l'université populaire dont sont issus les jardins solidaires.